C’est Noël au Japon

Depuis Novembre, les vitrines des grandes villes du Japon ont revêtus leurs vêtements rouge et blanc de Noël, tout n’est plus que guirlandes, neige, sapin et bougies.
A Tokyo, si les quartiers les plus célèbres pour leurs illuminations de Noël sont Shinjuku, Shibuya, Harajuku ou encore Roppongi, la plupart des rues de Tokyo voient aussi leurs lampadaires s’orner de lumières. Sans compter les marchés de Noël d’origine européenne qui s’installent, comme à Roppongi, par exemple, avec un marché de Noël allemand.
Peu de japonais sont chrétien, cette fête n’a donc pas le côté religieux qu’elle a chez nous les occidentaux. C’est tout d’abord une fête commerciale importée et le 25 décembre n’est pas un jour férié. Le mot クリスマス (kurisumasu) vient de l’anglais Christmas parce qu’il n’y a pas de mot Japonais pour cette fête. Ici, on ne fête pas la naissance de Jésus mais le mythe du Père Noël ou de Saint Nicolas.
C’est une occasion d’offrir des cadeaux aux plus petits et le repas est simplement composé de poulet rôti (surtout au KFC) et d’un gâteau de noël avec beaucoup de chantilly.
Le 24 décembre est aussi comme une Saint-Valentin bis et les couples sortent en amoureux.

Voici une liste de nos illuminations preferées à Tokyo et ses environs. Plan (en Anglais)