Les bons plans shopping au Japon

Les konbini au Japon

On en trouve quasiment à chaque coin de rue, les konbini, de l’anglais « convenient store » sont des sortes de petit magasin de proximité ou de dépannage.
Ces magasins proposent des produits d’alimentation (boissons, bento, onigiri, gateaux, plats préparés…), mais aussi des articles de première nécessité, cosmétique, librairie, papeterie ou encore des vêtements, comme des chemises et des cravates.
La plupart des konbini dans les grandes ville comme Tokyo sont ouverts 7j/7 et 24h/24, un élément de confort urbain que l’on apprécie, surtout lorsque l’on vient de pays comme la France, où les horaires des magasins sont parfois assez limités.
Beaucoup de konbinis proposent également des services postaux et bancaires, envoi de courrier, achat de timbre, retrait d’argent, photocopie, fax… et sont équipés d’un micro-onde pour réchauffer gratuitement les bento et autres plats que vous achetez.

,

Le marché Nishiki: la cuisine de Kyoto

En plein centre ville de Kyoto, se trouve le marché Nishiki Ichiba ou Nishiki (錦市場), un marché couvert d’environ 400 mètres de long,  fondé à cet endroit, il y a à peu près 400 ans, à l’ère Edo.
C’est un foisonnement de commerces alimentaires, on y trouve 150 magasins et étalages, aux odeurs délicieuses, avec des aliments colorés, beaux et frais; des poissons emballés de façon individuelle, de la viande, des aliments déshydratés, des légumes…
A côté de ces échoppes, il y a quelques boutiques de thé, un marchand de kimonos, Aritsugu, le plus célèbre coutelier du monde, quelques magasins d’artisanat, d’objets traditionnels mais aussi quelques restaurants proposant chacun une spécialité: sushi, cuisine de Kyoto, udons…
Une rue piétonne qui vous donnera l’envie de goûter à tous ces produits colorés et odorants ou aux textures auxquelles vous n’êtes pas habitués, que chaque passant est invité à déguster.

,

Ai ni Kotaeru White Day ou Oui moi aussi

La Saint Valentin est célébrée à deux dates différentes au Japon, la Saint Valentin et le White Day. La première est pour les hommes, la seconde pour les femmes et ils ne s’offrent pas de cartes, mais des chocolats. Ces deux jours sont uniquement à des fins commerciales et les fabriquants font plus de la moitié de leurs ventes annuelles lors de ces deux événements.
Le White Day (14 Mars), l’homme est censé « rembourser » la femme qui lui a offert des chocolats pour la Saint Valentin. S’il a reçu des Giri-choco « chocolat par obligation », ils donnent des chocolats blancs en retour, alors que s’il a reçu des Honmei-choco « chocolat moi aussi« , il offre,des bijoux, de la lingerie ou des vêtements (de préférence blanc) à la place, mais cela doit être « Sanbai gaeshi » ou  » triple retour « . Le cadeau que l’homme offrira doit être au moins le triple de ce qu’il a reçu.
Pour les adolescents, les jeunes ne proposent pas de chocolat à leur Valentine, mais un ruban blanc. Si la jeune fille l’attache à ses cheveux ou son poignet, cela confirme que les sentiments sont réciproques et qu’elle est sa Valentine.
Pas de soucis si vous êtes célibataire, le Black Day, le 14 Avril prochain, vous vous rassemblerez tous pour manger des jajangmyeon ou nouilles noires…mais en Corée.

, ,

Faire du shopping à Tokyo

Tokyo est une destination idéale pour les acheteurs avertis, de l’électronique grand public aux produits d’artisanats en passant par les produits de luxe et offre une très grande variété de boutiques et de centres commerciaux.
Il est particulièrement intéressant de savoir que le gouvernement Japonais a introduit la possibilité pour les étrangers d’acheter des articles hors taxes (matériel informatique et électronique, sac à main, vêtements) et depuis Octobre 2014, le système a été étendu à de nombreux autres produits, tels que les cosmétiques, les médicaments et même la nourriture et des boissons. Faire du shopping à Tokyo reste accessible même pour les moins fortunés, vous trouverez des articles accessibles à tous les portefeuilles.
Cette carte regorge d’informations utiles sur les produits et les magasins recommandés.