D’égouts et des couleurs – Drainspotting

D'égouts et des couleurs

Le street-art s’invite parfois là où on ne l’attend pas.
Au Japon, depuis le début des années 1980, les bouches d’égout deviennent des œuvres d’art, les dessins étant décidés avec la participation du public, décorées et peintes avec des motifs représentant une spécialité de la ville, une mascotte locale, des lieux culturels locaux où elles sont installées ou rendant hommage aux personnels qui les utilisent, comme les pompiers.
La popularité de ces plaques a même donné naissance à un nouveau type de tourisme – « drainspotting » – où les voyageurs tentent de trouver les 6000+ modèles différents actuellement au Japon. Puis depuis quelques jours des cartes à collectionner, arborant d’un côté le design et les explications, avec au verso les coordonnées géographiques pour les trouvez.