Visiter Okayama

Château, Jardin et Peach Boys

Accueil » Les incontournables du Japon » Okayama - Château, Jardin et Peach Boys

Les essentiels à voir et à faire à Okayama

Okayama (岡山) dans la région de Chugoku, détient l’esprit de l’histoire et du peuple japonais. La ville s’est développée en tant que ville fortifiée pendant la période Edo (1603-1867) et est devenue une puissance régionale importante.

Okayama est le site de Koraku-en, connu comme l’un des trois meilleurs jardins traditionnels du Japon, avec le Kenrokuen de Kanazawa et le Kairakuen de Mito et le château d’Okayama, qui est classé parmi les 100 meilleurs châteaux japonais.

L’une des zones représentatives d’Okayama est le quartier historique de Kurashiki Bikan – le lieu de naissance de Momotaro – connu sous le nom de Peach Taro, un nom masculin japonais commun, et souvent traduit par Peach Boy.

Kurashiki (倉敷) possède une zone de canal préservée qui remonte à l’époque d’Edo (1603 à 1867), lorsque la ville servait d’important centre de distribution de riz.

La région de Bikan conserve le paysage pittoresque de la ville d’il y a 300 ans, et la zone est désignée comme une importante zone de préservation des bâtiments traditionnels.

Les principaux sites de Okayama à visiter

  • Le jardin Korakuen – Un havre de paix, considéré comme l’un des trois plus beaux jardins du Japon.
  • Le château d’Okayama – Surnommé le « château du corbeau » en raison de ses murs extérieurs noirs et un magnifique exemple de l’architecture féodale japonaise.
  • Kurashiki – Un charmant quartier de canaux bordés de maisons traditionnelles en bois et de saules pleureurs.
  • Le temple Kibitsu-jinja – Célèbre pour son long couloir couvert, le plus long du Japon, qui serpente à travers la forêt.
  • Bichu Kokubun-ji – Connu pour sa pagode à cinq étages, qui est l’une des plus anciennes pagodes en bois du Japon.
  • Le Kofun (tumulus) de Tsukuriyama – Un tumulus en forme de trou de serrure, aussi appelé kofun, datant du 5ème siècle.

Nos visites guidées et activités à Okayama