Visiter Nagasaki

L’émergence du Japon industriel

Accueil » Les incontournables du Japon » Nagasaki - L'émergence du Japon industriel

Les essentiels à voir et à faire à Nagasaki

Nagasaki (長崎) sur l’ île de Kyushu, est le deuxième port le plus ancien du Japon ouvert au commerce extérieur et le seul port japonais autorisé par le shogunat Tokugawa entre 1639 et 1854.

Toyotomi Hideyoshi interdit le christianisme en 1597. Les chrétiens restent alors cachés pendant plus de 2 siècles. L’église d’Oura ou la basilique en mémoire des 26 martyrs située à Nagasaki, reconstruite en 1879 dans le style néo-gothique est l’une des églises les plus célèbres du Japon. La France lui a offert une statue de la Vierge.

En 2018, les sites des chrétiens cachés sont inscrits sur la liste de patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO.

Dans les années 1600, suite à l’expulsion des Espagnols et des Portugais, les échanges se sont limités aux Hollandais et, dans une moindre mesure, aux Chinois et aux Coréens.

On trouve des influences mélangées de l’Occident et de l’Asie, surtout de la Chine, dans le festival « O-kunchi » qui se tient en octobre ou le festival des lanternes début février.

Au début du 20e siècle, la ville est devenue un important centre de construction navale ; c’est cette industrie qui a conduit au choix de Nagasaki comme cible de la deuxième bombe atomique, larguée sur le Japon par les États-Unis, pendant la Seconde Guerre mondiale.

Sa mission, aujourd’hui, est d’envoyer un message de paix et d’harmonie au monde.

Les principaux sites de Nagasaki à visiter

  • Parc de la Paix de Nagasaki – Lieu de recueillement et de mémoire, ce parc commémore le bombardement atomique de 1945.
  • Dejima Machi- Ancienne île artificielle, Dejima était le comptoir néerlandais pendant l’époque d’isolement du Japon (Edo).
  • Oranda-zaka, ou Pente hollandaise –  Rue en pente pavée de pierres, bordée d’anciennes demeures de style occidental.
  • Jardin Glover – La maison de Thomas Glover, un Écossais qui contribua à la modernisation du Japon. La vue sur le port de Nagasaki y est magnifique.
  • Chinatown de Nagasaki – L’une des plus anciennes Chinatowns du Japon.
  • Sanctuaire Suwa – Sanctuaire shinto, situé sur une colline et connu pour son escalier en pierre et son festival d’automne.
  • Église d’Oura : Plus ancienne église chrétienne du Japon, elle est un symbole de la persécution des chrétiens pendant l’époque Edo.
  • Mont Inasa – Qui offre une vue panoramique spectaculaire sur Nagasaki.
  • Gunkanjima (Hashima) – Île abandonnée, surnommée « l’île cuirassé » en raison de sa forme, qui fut autrefois une mine de charbon prospère.
  • Les îles Goto – Une histoire riche, marquée par l’arrivée du christianisme au Japon au XVIe siècle.

Et le festival des lanternes de Nagasaki (長崎ランタンフェスティバル), un événement annuel spectaculaire qui illumine la ville pendant la période du Nouvel An chinois.

Nos visites guidées et activités à Nagasaki